Tuesday, June 18, 2019

Ma rencontre avec Amylee

mai 17, 2009 by  
Filed under Story

AmyleeAmylee et moi avions rendez-vous dans un Starbuck situé dans le Marais. Nous étions vendredi, je revenais de trois jours passé dans le nord de l’Angleterre et il ne faisait pas si froid pour un mois de mars. Ou peut-être que les températures sibériennes de Manchester me donnait l’impression qu’il faisait bon à Paris.

J’avais littéralement flashé sur les oeuvres d’Amylee (prononcez a-mi-li). Ce mélange de peinture coloriste et de design artistique me touchait réellement, et j’avais hâte de rencontrer celle qui m’avait conquis avec le tableau “Sunny” qu’elle avait créée à l’occasion de la Fashion Week parisienne.

Etant un peu en avance, j’avais décidé d’aller flâner du côté du BHV Homme, histoire de voir si je pouvais mettre la main sur un trench coat de couleur noir. Je fus soudainement arrêté en plein élan par l’apparition céleste d’une femme, brune aux cheveux longs, dont le sac rouge éclatant (un Légende ?) se mariait parfaitement avec la semelle de ses chaussures… des Louboutin ! Il faut savoir que je ne suis en aucun cas fétichiste mais j’avoue faire un léger blocage sur les chaussures de Sir Christian. Quelques minutes à respirer bruyamment dans un sac en papier me permirent de me remettre de mes émotions, c’est donc d’un pas léger que je me rendais vers le lieu du rendez-vous.

Avions-nous dit “devant” ou “dans” le Starbuck ? Puisqu’il n’y avait personne devant, je décidai de rentrer afin de m’assurer que Amylee n’était pas déjà arrivée. Restart form the scratch – excellent morceau électro trip hop composé par mon ami Dantec que vous pouvez entendre sur mon site www.tode.fr – se mit en action depuis mon iPhone first generation. “Allo, c’est Amylee, je suis arrivée, tu es où ?”. Elle était effectivement devant le café, et je remarquai immédiatement ses bas de couleur orange. Elle me disait quelques minutes plus tard qu’elle m’avait envoyé un texto pour me dire que je la reconnaitrai facilement car elle portait du orange. Le sms m’arriva vers la fin de notre rendez-vous, ce qui me confortait dans le fait qu’il me fallait impérativement changer de téléphone : un iPhone blanc 16Go ferait parfaitement l’affaire.

Amylee Collection P.09Nous commandâmes deux thés et nous commençâmes une discussion qui allait durer plus d’une heure. Cela peut paraître anodin mais prendre un thé avec un(e) inconnu(e) et avoir une discussion plaisante durant un long moment n’est pas pour moi quelque chose de commun. Nous parlions d’art en général, de nos aspirations respectives, de la Fashion Week, et je découvris une jeune femme extrêmement intéressante et avant tout, une vraie artiste. Je fus conforté dans ma première impression quelques semaines plus tard lorsque nous nous sommes revus à l’occasion des deux ans du Nuages des Filles. Amylee y exposait quelques-uns de ses tableaux et alors qu’elle nous expliquait à TLMK et moi l’histoire de chacune de ses oeuvres, je retrouvais dans ses yeux cet éclat teinté de légère folie que l’on retrouve chez tous les artistes visuels. Je me demande si j’ai ce regard quand je parle de mes photos…
Après avoir refait le monde tout en détaillant les différentes étapes de nos parcours professionnels respectifs, j’expliquai à Amylee le pourquoi du comment de Portraits de Blogueuses. Elle semblait plutôt intéressée par le projet, et lors de notre seconde rencontre elle me développait une idée forte intéressante concernant son futur portrait.

Je suis absolument ravi d’avoir pu faire la connaissance d’Amylee, designer artistique et peintre coloriste, et je suis d’autant plus fier de la compter parmi les modèles de Portraits de Blogueuses.

Amylee
amylee.fr
www.amyleeartdesign.com