Saturday, April 17, 2021

The Brunette, Queen B. & me – Part I

juin 5, 2009 by  
Filed under Story

Part I – The Brunette

The BrunetteJ’avais rendez-vous en cette fin d’après-midi de jour férié avec The Brunette dans le Marais à Paris. J’avais complètement oublié que les Quais étaient fermés, et en arrivant à la Concorde le drame : le trafic était littéralement saturé. N’ayant pas le numéro de The Brunette, je lui envoyais alors un message via FB afin de lui signaler mon retard. Elle me répondit en me donnant son numéro, je l’appelai alors aussitôt et nous décidions de nous retrouver plutôt aux Halles. La vague de chaleur qui frappait la France prenait de l’ampleur mais cela restait encore supportable, c’est pourquoi une fois que nous nous sommes retrouvés nous avons opté pour la pelouse des Halles plutôt qu’un sacro-saint Starbuck.
Le blog de The Brunette parle essentiellement de mode mais l’auteur nous donne parfois des informations sur sa vie de tous les jours. C’est ainsi que j’ai appris que l’indécise Emilie venait à peine de revenir sur Paris après avoir vécu plus de 5 ans sur la Côte d’Azur.

Ce qui m’a immédiatement frappé chez The Brunette, c’est son sourire. Et oui, quelqu’un qui sourit, à Paris, ça se remarque tout de suite ! Plus sérieusement cette jeune et jolie blogueuse a un sourire vrai, celui qui fait que sans même vous en rendre compte vous lui souriez en retour. Nous avons beaucoup parlé de mode avec The Brunette. Bien que du sud, elle en savait un rayon sur les marques et autres objets fashion cultes (blague de parisien inside, spéciale dédicace à toutes les blogueuses mode de Province). Plaisanterie mis à part, j’étais ravi de pouvoir papoter de tout avec Emilie. Nous avons parlé de mode, certes, mais aussi de la crise, du prix éhonté de l’immobilier à Paris ou encore de la vie paisible dans le sud par rapport à la vie parisienne. Nous avons même trouvé le thème de son portrait pour Portraits de blogueuses…!

Ma rencontre avec The Brunette fut donc très plaisante et c’est avec le sourire que je m’en allais rejoindre Fliz du côté du 17e. A ce moment-là je ne pensais pas que j’allais revoir si vite Emilie et encore moins qu’elle serait accompagnée de Queen B. alias Babillages…